Une mauvaise odeur de fioul, que faire ?

L’utilisation du fioul domestique n’est pas sans conséquence, plus précisément, l’odeur qui s’en dégage peut être désagréable voire gênante. Or, cet inconvénient est assez fréquent dans les foyers se chauffant au fioul domestique, qui disposent d’une ou de plusieurs cuves de stockage. Cette odeur se répand surtout lors de la manipulation du produit (livraison, remplissage, vidange et entretien de la chaudière). En effet, durant ces interventions, il est possible qu’une légère quantité de fioul se déverse sur le sol.

Pour se débarrasser de ce désagrément, quelques astuces sont à appliquer :

  • Tout d’abord, aérer au maximum la pièce où l’odeur persiste le plus. Ensuite, faire une recherche approfondie de toute trace éventuelle du fioul sur le sol. Il est recommandé de commencer les recherches dans les endroits à proximité de la chaudière, de la cuve de stockage, de la zone où l’odeur est la plus intense. Une fois, les tâches détectées, utiliser du papier absorbant pour l’enlever. Il est également possible d’employer de la sciure de bois ou de la litière pour chat. Enfin, penser à retirer les copeaux et nettoyer la surface traitée avec du vinaigre blanc d’alcool. Cela permet d’enlever définitivement les résidus de fioul.
  • Les mauvaises odeurs de fioul ne proviennent pas uniquement d’une fuite. Il se peut qu’elles viennent du local de la chaudière ou de la cuve. Là encore, il existe certaines mesures qui permettent de limiter l’odeur. Si possible, il est fortement conseillé d’installer un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui est un appareil servant à renouveler d’une manière automatique l’air d’une pièce. Pour la chaudière, il lui procure de l’air frais en permanence.
  • Se procurer également des produits anti-odorants. Plus précisément, se munir de produits destructeurs/neutralisateurs d’odeurs. Ces derniers sont généralement disponibles auprès des spécialistes de l’équipement ménager.
  • Utiliser du fioul de meilleure qualité (fioul supérieur). Dans la majorité des cas, ce dernier contient des agents anti-odeurs qui masquent l’odeur naturelle du carburant.
  • Vérifier l’étanchéité des ouvertures de la pièce (contour de portes, conduits d’aération, etc). Si besoin, installer une aération spécifique, par exemple, un extracteur d’air à débit assez important.
  • Il est envisageable que malgré toutes les précautions, l’odeur de fioul persiste. Dans ces circonstances, il est nécessaire de déplacer la cuve dans une autre pièce, voire à l’extérieur de l’habitation. Par contre, veiller à ne pas exposer la cuve au gel et aux vols.
  • De nos jours, il est vrai que la plupart des chaudières modernes sont conçues de façon à ne dégager pratiquement plus d’odeur de fioul. Toutefois, il reste préférable de ne pas stocker le linge, les livres ou les aliments à proximité de la cuve.

Enfin, en cas de problème persistant, ne pas hésiter à contacter un professionnel ou un fournisseur de fioul domestique. Ils pourront intervenir pour une aspiration de fioul. En même temps, ils donnent des conseils pratiques sur l’installation. Sur ce point, il est utile de savoir que les mauvaises odeurs peuvent aussi venir d’une installation défaillante.

Découvrez d'autres conseils sur le mazout