Mode et délai de conservation du fioul domestique.

Comme pour l’essence ou le diesel, le fioul domestique est un produit ne présentant pas de date de péremption. Concrètement, il n’y a aucune indication concernant sa date de péremption. La question à se poser est donc de savoir au bout de combien de temps l’on peut considérer que le fioul se « périme » : est-ce au bout de 6 mois, 1 an, 3 ans ? Encore plus longtemps ? Interrogation classique lors d’un déménagement ou d’une longue période d'absence. Plusieurs facteurs sont alors à prendre en compte : le type de fioul, son mode de conservation, l’état de la cuve de stockage ou encore le climat extérieur.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans la conservation du fioul domestique :

  • Si le fioul est conservé dans une cuve bien fermée et étanche, sans apport d’eau et dans des conditions tempérées, la conservation du fioul ne nécessite pas de précaution particulière. Toutefois, il convient de prendre des mesures pour conserver ce dernier. Lorsqu’une trop grande accumulation de dépôt se forme au fond de la cuve, il est conseillé de procéder à un nettoyage. Il est à savoir que la présence d’humidité et d’eau dans la cuve peuvent également affecter la qualité du fioul. Pour une conservation optimale du fioul, il faut limiter l’exposition du fioul face au vent, au froid, à la lumière, à l’humidité et à l’eau, qui favorisent la prolifération de microbes dans le produit et le détériorent.
  • Le type de cuve dans lequel le carburant est entreposé a une influence non négligeable. Tout dépend ainsi des matériaux de composition de celle-ci. Une cuve en acier ou opaque est un meilleur conservateur pour le fioul car il filtre les rayons UV qui participent au vieillissement. L’usage d’une cuve opaque est alors conseillé pour conserver le fioul plus longtemps.
  • La propreté de la cuve joue un rôle primordial. Une cuve nettoyée régulièrement offre de meilleures conditions de stockage. Il est recommandé d’effectuer un nettoyage de cuve à peu près tous les 5 ans pour éviter toute formation et accumulation de résidus et la prolifération des micro-organismes. Cela offre de meilleures conditions pour la conservation.
  • L’emplacement de la cuve est aussi un critère important : une cuve enterrée ou entreposée à l’intérieur d’un bâtiment protégera davantage le fioul des variations de température et de l’exposition directe à la lumière du soleil. Le fioul doit également être préservé de toute oxydation ou condensation et doit rester à température ambiante.
  • Il est d'autant plus conseillé d'utiliser un fioul de qualité dite « supérieure » qui contient des adjuvants dédiés à une meilleure conservation. Si vous n'utilisez pas ce fioul supérieur, vous pouvez également opter pour l’utilisation d’additifs dans le fioul ordinaire. Il en existe différentes sortes, telles que l’antibactérien, l’anti-froid, l’anticorrosion ou l’antioxydant qui sont des éléments permettant d'améliorer la durée de conservation et d’utilisation du fioul. Attention à bien utiliser les quantités indiquées et à recourir à un additif dédié au fioul domestique.

La durée de conservation du fioul dépend donc très fortement de ses conditions de stockage. Un fioul, même de très bonne qualité mais entreposé dans de mauvaises conditions ne pourra pas se conserver très longtemps.

Découvrez d'autres conseils sur le mazout